marie-victorine

11 février 2020

Virage....

Je ne brode plus...

Deux mois déjà sans un seul point de croix...Et ça ne me manque pas ....j'ai peut-être atteint le quota , le maximum de points qu'une brodeuse peut effectuer avant le point final...;)

Du coup , abandon de blog............ça va ? vous avez supportez mon absence ? 

Bon je n'attends pas vos réponses embarrassées , je vous explique pourquoi...;)

Tout est dans le titre en fait...

banniere

Je crochète des cactus...;)

J'adore ça...j'en fait des séries , je leur chine de jolis pots , en porcelaine , en bois , pour les rendre uniques ...;)

DSC05843

Je fais du stock , je fais des tas , je tripote du tissu tous les après-midi , jusque tard le soir...

Des tissus lumineux , vintages , je découpe des blouses de grands-mères , des rideaux , des draps , j'en fais des sacs , des pochettes , je détourne , j'enjolive...

J'accumule , je réserve...je regarde les piles monter ...;)

DSC05841

Je chine , je brocante , je vends sur la toile  des vieux trucs qui partent au bout du monde , des cousettes  qui changent de numéro de maison mais pas de rue... ;)

Je suis devenue une marchande de bric et de broc...

Une couturière de petit bazar...

DSC05846

C'est décidé , je ne quitte plus le monde de l'enfance...Si j'en sors , je m'étiole , je rétrécie , mes yeux s'éteignent...

Alors je couds des biches belles comme des amanites !!

DSC05848

Des flopées de lapins , enrubannés de satin bleu , pour fêter bientôt la naissance du printemps...

DSC05840

Des bans de poissons chamarrés , virevoltant dans un charmant camaïeu de bleu...

DSC05854

Je crée des tapis sensoriels , avec des cabanes de feuilles pour les escargots , des banquises , des fleurs , des points d'eau....

J'ai l'air de m'amuser comme ça , toute la journée ...(bon c'est un peu vrai) ...mais c'est beaucoup de travail , et dans ma tête , c'est le grand chambardement...la bousculade des neurones ...le fretillement ininterrompu des synapses...bref , c'est  le brole là-haut...;)

Mais c'est comme ça que je me sens le mieux ...alors...;)

virages

Bon , voilà . 

Sérieusement...

Le virage est là , juste devant , il tourne un peu sec , on ne peut pas voir comment c'est après...

Une belle ligne droite ,  ou une série de petits virages en épingles à cheveux , des petits trucs bien secs , qui cherchent à te faire chuter dans le bas côté...

Mystère....;)

Pas grave , on verra...j'ai pas peur...;)

DSC05851

Bisous !

 

Pour Elias .

Posté par marie-victorine à 17:01 - Commentaires [36] - Permalien [#]


13 novembre 2019

Hawk Run Hollow...bloc 6 !

Tel le Phoenix renaissant de ses cendres , le Hawk Run Hollow est de retour !

ça fait du bien de ranger l'atelier , ça fait ressurgir des toiles et des envies...;)

DSC05823

La nouvelle case a donné naissance à deux grands-ducs , sur un arbre perchés...

Sentinelles de l'automne bien installé....

Gardiens du monde de la nuit ...

Avaleurs de sottes arachnides , qui étendent leurs fils jusque sous leurs becs...

DSC05820

Le brouillard recouvre les champs et les collines ...

Le quartier de lune prend les couleurs des dernières feuilles encore en place...

C'est la case du silence nocturne , de l'endormissement de la terre , du repos , après l'exuberance de l'été...

DSC05822

Une case paisible , quoi.

Pas de pénélopage , elle est un peu moins chargée en petites croix que les autres...

C'est pas mal pour un retour...;)

DSC05824

La vue d'ensemble est plutôt jolie...

C'est quand même une belle bête...

J'ai bien aimé me retrouver à nouveau noyée sous son immense toile...bien au chaud...;)

Peut-être qu'une septième case naîtra avant la fin de l'hiver...qui sait ?

DSC05819

 

Pour Elias.

Posté par marie-victorine à 17:51 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

28 octobre 2019

Châtaigne...

Châtaigne est une fille du pays d'Octobre...

Ce pays là , précisément :"Le pays d'Octobre , ce pays où l'on va toujours vers l'arrière saison.Ce pays où les collines sont de brouillards et où les rivières sont de brumes , où les midis disparaissent vite , où l'ombre et les crépuscules s'attardent , où les minuits demeurent..." Ray Bradbury...

Elle doit son nom au fruit de cette saison...

DSC05794

Châtaigne est rousse comme les feuilles qui achèvent leur cycle...

Sa chevelure s'entortille , s'emmêle , s'échappe en longs fils qu'aucune couronne de fleurs ne saurait dompter...

Quand elle boude ( la plupart du temps ) , ses cheveux s'electrisent  , je la soupçonne d'être une lointaine cousine  de Mary Sunshine  :)

DSC05790

Quand Châtaigne est de bonne humeur , ses oreilles elfiques frémissent , ses cheveux s'applatissent...

Son sourire réchauffe les autres habitants du Pays d'Octobre...

Son rire clair résonne dans les futaies...

DSC05791

Elle sait être sage ... quelques quart d'heures dans la journée...

Brosser ses cheveux , laver ses ailes avec des gouttes de rosée , touiller la soupe aux mûres et aux noisettes...

ça ne dure jamais longtemps...

Châtaigne n'aime pas compter combien font 15 feuilles moins 6 feuilles ; elle préfère se rouler dedans...

Elle n'aime pas faire des conserves de myrtilles sauvages ; elle préfère les manger fraiches et en grande quantité...

Elle n'aime pas ressembler à une petite fée sucrée , à toute autre , elle préfère sa robe couleur des feuilles du temps passé...

DSC05794

Voilà , c'est Châtaigne...

Même la broder a été laborieux , compliqué ...épuisant...;)

Du coup , je n'en ai brodé qu'une moitié ...

Mais  une demie Châtaigne vaut bien trois ou quatre fées sucrées...;)

 

Pour Elias

 

Posté par marie-victorine à 20:47 - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags :

09 octobre 2019

l'histoire de la fenêtre de l'atelier....

C'est l'histoire de la fenêtre de l'atelier d'une brodeuse...

Une fenêtre haut perchée , dans une toute petite pièce en éternel désordre...

DSC05769

Cette fenêtre , donc , sentant la brise d'automne arriver , voyant les feuilles couleur or se détacher et virevolter au gré du vent , la pluie faire tinter ses vitres comme une petite musique annonçant l'arrivée de la mauvaise saison , interpella la brodeuse de passage , toujours à la recherche d'un nouveau projet...

DSC05751

" Le froid arrive...après les pluies de l'automne , le gel , bientôt , emprisonnera mes vieux bois dans une gangue de glace...

La buée envahira mes vitres , me rendant aveugle , isolée et malheureuse...

Brrr.... j'en frisonne dans mon chambranle !!!

Il faut changer tout ça !

DSC05748

Je veux un rideaux !

Depuis le temps que l'on se côtoie , toi et moi , je sais que tu es en train de prendre un nouveau virage "artistique "...

Les pelotes de laine hautes en couleurs  , les paillettes , les perles irisées...tu te mets à aimer le doré ...sissi....

Ne te perds pas en vaines arguties , je vois très bien ce que tu ramènes de tes virées brocantesques...

20191008_201719

Attention , je ne veux pas n'importe quel rideau...

Je ne veux pas de voilages aériens , ces petits trucs ultra légers qui s'envolent à la moindre brise...

Pas de "shaby-chic"  de rose poudré , d'anges éthérés , de coeurs en dentelle...

Je ne veux pas non plus de minimalisme : rideaux blancs épurés  en lin ou en coton , austères et ennuyeux au possible...

Pas de stores métalliques , qui cliquettent et qui grincent...

Non , moi je veux une parure extraordinaire..."

Là (on imagine la scène , comme une pièce de théâtre ) , la brodeuse lève la tête , remonte ses lunettes un peu trop grandes sur son nez et attend la suite ...

20191008_201605

Moi , je veux de la laine pour réchauffer mes vieux bois l'hiver . Je veux de la couleur , pas du pastel , des trucs qui claquent !

Du rouge , du jaune , du bleu , je veux des grannies , des boutons dorés , des fleurs , des pompons , du fil qui brille au soleil...

Une pièce unique...un truc barge...

Je veux que tes visiteurs fassent : Ooooooh ...!

Je veux de la surprise , de la sidération , des rires ...

DSC05767

Quand tu auras fini , je veux un oiseau brodé  , suspendu sous cet amoncellement de laine chaude....un petit oiseau tout doux , qui ne connaîtra pas la morsure de l'hiver

Je veux , quand la nuit tombe , ressembler à la fenêtre d'une petite roulotte...

Tu sais , c'est beau une roulotte éclairée , la nuit...

DSC05757

Je veux devenir gitane , tzigane , nomade immobile , voyageuse sédentaire ,vagabonde recluse et éclairer la nuit de mille feux...

Tu le fera , dis ?

DSC05754

Ben ...oui ...;) 

 

Pour Elias

Posté par marie-victorine à 17:37 - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags :

29 septembre 2019

Coeur de brodeuse.....

Ces broderies ne sont pas de moi....

Je les ai chinées...Elles m'attendaient , sur un coin d'étagère , à demi ensevelies sous de vieilles dentelles jaunies , des bobines de fils emmêlés bardées d'aiguilles , rouillées par le temps...

Elles étaient là , et mon coeur de brodeuse s'est emballé .....:)

DSC05740

Oui , je sais , mon coeur s'emballe très vite...;)

Parfois pour tout et n'importe quoi.... ;)

Mais je connais la valeur du temps passé à aligner des petites croix...

Impossible pour moi de passer , indifférente , devant des ouvrages de dames...

J'avais de grands projets de transformation pour cette petite collection , mais....

DSC05742

Mon coeur de brodeuse a dit non...

Parce que derrière chaque cadre il y a une date ...

Entre le mois de Novembre 1973 et le mois de mars 1976 , une petite dame , a brodé ces six tableaux , tranquillement , les encadrant et notant la date  de sa broderie au verso ...

A t-elle attendu la finalité de son projet pour les accrocher ? ou bien ont-ils été mis en place au fur et à mesure de l'avancée de ses travaux d'aiguilles ?

Ornaient-ils les murs de sa chambre , lieu intime , porte close , loin de tout regard ....juste pour elle : derniere vision  avant de dormir...?  

Ou étaient-ils exposés dans le salon , la salle à manger, prêts à être admirés ,dans leurs jolis cadres dorés par les visiteurs de passage ?

Brodait-elle l'après-midi ? le soir ? 

D'après les dates , elle brodait surtout lhiver jusqu'au début du printemps...

Voilà . Mille questions encore...

Sans réponse....mais ce n'est pas grave..

DSC05744

J'ai écouté mon coeur de brodeuse , je n'ai pas séparé les toiles des cadres , je ne disperserais pas cette petite collection...

Je crois que je vais les installer sur un mur de ma maison ...ensemble pour un petit moment encore...comme un prolongement du mois de Novembre 1973, où une petite dame a décidé de commencer un ouvrage au long cours...

En hommage à son travail et surtout à sa petite écriture appliquée à l'arrière ...c'est ça qui m'a tellement émue...ces dates au crayon noir que le temps commence à effacer...

C'est beau et triste...

Merci de me lire...

 

Pour Elias.

Posté par marie-victorine à 17:10 - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags :


16 septembre 2019

ça peut pas faire de mal .....

Bon oui , en fait , au départ  , c'était une petite liste de bouquins à emmener sur ton lieu de vacances...

Là  , je crains , à l'heure où je pianote sur mon clavier , que tes vacances ne soient déjà plus qu'un lointain souvenir et que ton maillot de bain soit retourné dans la naphtaline...

Bon , c'est pas grave , on va dire que c'est une petite liste de rentrée ...comme ça , ça arrange tout le monde :)

DSC05726

Allez , on commence : 

Maurice Genevoix et ses oeuvres complètes.

MG fait partie de ces vieux auteurs que j'aime lire et relire...ses oeuvres complètes prennent beaucoup de place...Si on veut faire court , on dira qu'il a écrit des livres sur la guerre et des livres sur la nature....( ce n'est pas rendre hommage à toute sa prose , mais en gros c'est ça...)

Ma maman fait du tri dans sa bibliothèque et j'ai embarqué la moitié de ses livres de Genevoix , ceux qui parlent de la nature bien sûr...

Je vous avais promis de vieux bouquins jaunis par des années de rayonnages...en voilà !

La forêt perdue :

C'est un récit du moyen-âge . Un château , une forêt impénétrable et mystérieuse , un cerf , pivot central du récit et les hommes désireux de devenir les maîtres des lieux . C'est une histoire de futaies , de ronciers , d'arbres centenaires , d'hommes acharnés , sanguinaires , il y a de la magie , du mystère , c'est un roman d'une beauté fulgurante , un poème , une ode à la nature...c'est lyrique et ça n'a pas pris une ride ! à lire , parce que c'est aux antipodes de nos lectures modernes et que ça fait trop du bien!

DSC05728

Trois livres de nouvelles de : Haruki Murakami : sommeil (qui est une seule nouvelle ) Les hommes sans femmes  , l'éléphant s'évapore .

Murakami est un conteur. Un conteur à la japonaise: tout en finesse  délicatesse et poésie .

Moi , quand je lis ses livres , je me sens apaisée , tranquille ;)

Dans ses nouvelles HM raconte des vies pas toujours gaies , pas toujours bien construites , un peu branlantes , avec souvent un petit côté étrange , un peu dérangeant.....mais c'est toujours écrit avec douceur et élégance , ce monsieur a un style bien à lui , que je ne retrouve en nul autre ...c'est même un peu compliqué pour moi à exprimer...je ne trouve pas les nuances pour en parler...Lire une nouvelle de Murakami , c'est entrer dans un univers un peu spécial , un peu onirique , mais en même temps , c'est vivre des situations de la vie ordinaire , embellies par un style , une richesse de mots qui nous embarquent vers des rivages innattendus...suis-je claire ? je n'en suis pas sûre...;)

DSC05729

D'aucuns connaissent mon amour pour le mot "apocalypse"...:)

Quand je tombe sur un livre de Beigbeder avec un titre pareil , et qu'en plus il s'agit d' une liste de livres à sauver avant la fin du monde ...alors là

Moi j'aime les gens qui font des listes de livres qu'il faut avoir lu :)

Parce que ce sont les leurs ,et qu'elles ne correspondent quasiment jamais avec la mienne ..:)

Enfin avec  Beigbeder , on en a quelques uns en commun ;)

Sûr , il a bien bossé son thème , le style est vraiment bien , c'est plein d'humour et d'intelligence  les commentaires sont variés et accompagnés d'anecdotes , qui font que le travail de collecte n'est pas du tout répétitif : on s'amuse à chaque chapitre.

Voilà  si tu manques d'inspiration pour faire grimper le tas de livres en attente sur ta table de chevet il y a ,  j'en suis sûre , quelques bouquins pour toi dans cette liste d'avant l'apocalypse...et rappelle toi : après ce sera trop tard !!!

DSC05734

Mariama Bâ : une si longue lettre .

Ramatoulaye écrit une très longue lettre à son amie intime .Elle y évoque son enfance , sa vie de femme mariée et comblée , jusqu'à l'arrivée de la deuxième femme de son mari. Elle y raconte le joug des traditions africaines , la place insignifiante de la femme dans la société mais aussi au sein de la famille...et cette vie devenue encore plus difficile après la mort de celui qui l'a répudiée.

Ce roman épistolaire narre avec beaucoup d'émotions , la détermination , le combat d'une femme pour garder sa dignité et offrir le meilleur à ses nombreux enfants , malgré le carcan des traditions d'un autre âge qui pèse toujours sur les femmes africaines.

Un récit dépaysant  et instructif sur un lointain continent, à mille lieux de nos préoccupations de femmes européennes...

DSC05735

Sylvain Tesson : Berezina ,dans l'axe du loup , une vie à coucher dehors

Berezina:

Sylvain Tesson est un baroudeur , un vrai, avaler des milliers de kilomètres ne lui fait pas peur...il décide un jour de rendre hommage aux grognards de la  Grande Armée Napoléonienne qui ont laissé leurs vies dans les immenses plaines de Russie...

A bord d'un side-car Oural  il part de Moscou pour rejoindre Vilnius et suit ensuite les traces du retour de Napoléon jusqu'à Paris..

Une grande et belle épopée , un hommage vibrant à tous ces soldats qui ont péri en si grand nombre dans le froid , luttant contre la faim jusqu'au cannibalisme...

Tesson est très fort pour nous faire revivre cette période sanglante de notre histoire. Ce livre est un petit bijou de culture et d'intelligence. En filigrane , nous sommes amusés par les anecdotes qui jonchent cette longue traversée : les pannes du side-car , les rencontres toujours si chaleureuses , la vodka ingurgitée par litres ..;)...à lire!

Dans l'axe du loup :

Sylvain Tesson a lu le livre de Slavomir Rawicz : " à marche forcée " , témoignage de son long et épuisant voyage de son évasion du goulag : de la Siberie à l'Inde...Six mille kilomètres dans des conditions insoutenables.

Il décide de refaire le periple à pied , en vélo , à cheval et parcourt dans la plus grande des solitudes : le lac Baïkal , la taïga , la steppe mongole , le désert de Gobi....c'est un journal de route bien rempli....les conditions climatiques , les journées de marche interminables , la peur des ours , mais aussi la somptuosité des paysages , l'hospitalité des russes , la vodka ( encore ! ) , les soirées dans les yourtes que la barrière de la langue rendent silencieuses mais toujours chaleureuses , les tracasseries administratives qui font faire des détours de plusieurs centaines de kilomètres : tout y est pour passer de belles soirées pleines d'aventures  au chaud sous la couette !    :)        

DSC05737

Nicolas Mathieu : leurs enfants après eux .

Bon , ce n'est pas le livre le plus gai du monde... 

extrait : 

" Les hommes parlaient peu , mourraient tôt , les femmes se faisaient des couleurs et regardaient la vie avec un optimisme qui allaient en s'attenuant .Une fois vieilles , elles conservaient le souvenir de leurs hommes crevés au boulot , au bistrot , silicosés , de fils tués sur la route , sans compter ceux qui s'étaient fait la malle..."

On dirait un peu du Zola , dans la description de ces vies qui meurent à petit feu...ça parle de l'ennui , de la solitude , des jeunes qui se réunissent le soir sur la place du village , de leur désoeuvrement dans les journées caniculaires , de beuveries sans fin...

C'est un livre sur les désillusions , la nostalgie...c'est la vie dans une petite ville de Lorraine , avec la fermeture des hauts-fourneaux , son taux de chômage , ...

C'est surtout quatre étés , l'évolution d'une bande d'ados prêts à tout pour ne pas ressembler à leur parents...Mais échappe t-on vraiment à son destin ? s'imaginer un avenir , c'est facile ...mais après ? 

superbement écrit...+++

DSC05732

Bon voilà , nous arrivons à la fin....il y en a encore quelques uns mais ce sera pour une prochaine fois....si déjà tu lis toute ma prose jusqu'au bout moi je dis : bravo !

Je reviens bientôt , avec de la broderie , en attendant : bonne lecture quoi que vous lisiez !

 

Posté par marie-victorine à 19:25 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

09 juillet 2019

Pierre ...et le loup

Que voulez vous , rien n'y fait , il semblerait que le "processus fonctionnel" pour raconter des histoires soit encore et toujours enrayé...

Il doit y avoir un petit grain de sable coincé quelque part ...

Un engrenage rouillé , un petit truc de rien du tout , une broutille qui m'empêche d'ébranler le ressort qui fait sortir de ma tête les mots jolis jolis d'une histoire brodée à raconter...

DSC05722

Bon c'est comme ça...ça reviendra...

Pourtant j'avais de jolies bribes de phrases...

Des amorces de poésie , des métaphores , des mots un peu surannés , désuets...de jolies images...

Je voulais vous entortiller dans ce beau camaïeu de fils bleus et rouges....

DSC05712

J'aurais aimé vous faire frissonner d'apréhension en vous décrivant le loup , son pelage argenté , sa faim , sa determination...

DSC05714

Vous parler du soir qui tombe , du vent tiède qui soudain fraîchit , du petit garçon apeuré , de sa solitude...de sa bravoure aussi...

DSC05719

De la musique : flûte cristalline , clarinette légère , mais aussi accords sombres, profonds et envoutants...

De toute cette mécanique bien huilée qui émeut petits et grands...

DSC05720

J'aurais pu écrire passionnément sur l'âme slave , le sentiment de nostalgie ancré dans chaque Russe ,le ciel bleuâtre , les plaines infinies, les sombres forêts , les petits rideaux de dentelles aux fenêtres des isbas , sur cette russie rurale , dure et courageuse ...c'est là -bas que Prokofiev a écrit sa symphonie...Si ça fait longtemps que vous ne l'avez pas écoutée...prenez un peu de votre temps pour le faire...il n'y a pas d'âge pour se replonger dans ce joli conte orchestré ....;)

Bon ça va , je ne m'en suis pas trop mal sortie , non ? ...;)

J'avoue , je bloque depuis une ou deux semaines sur cette broderie...parfois il vaut mieux se jeter à l'eau et laisser les doigts faire ce qu'ils veulent sur le clavier...à trop réfléchir...;) ;)

pour Elias

Posté par marie-victorine à 16:02 - Commentaires [10] - Permalien [#]

11 juin 2019

Aie !...j'me pique !!....

Comme toute brodeuse inspirée et (un peu) obsessionnelle , je me targue d'avoir une chouette collection de piques-aiguilles...;)

Venez les découvrir , dans un petit inventaire qui ne manque pas de piquant....;) ( Facile , mais j'étais dans l'obligation de la faire celle là )...

pique-001

Celui là a bien une vingtaine d'années...

C'est celui qui me suis partout...

Aiguilles à broder , à coudre , à rubans , épingles en tous genre , il est hérissé pour toutes les activités du soir...;)

DSC05659

Celui là , c'est le petit dernier...

( on voit que le niveau d'execution a évolué )

De délicates roses perlées , de beaux tissus et une petite dentelle de laine...

DSC05656

Entre les deux , il y a une reine de l'automne ...

DSC05651

Une maison circulaire...

DSC05655

Et dans l'atelier , un coeur et une fraise  , eux , sont immuables et manufacturés...( en plus , ils s'intègrent bien avec le brole alentours ) ...

DSC05648

Il y a aussi , le petit rouge à pois , et un très complexe muni d'un "tiroir" ...(ceux là ne me servent pas , ils sont juste là pour faire joli )...

DSC05650

Mais , comme je chine beaucoup , je suis toujours à l'affut des boites de couturières...

Vous savez , ces boites à trésors , vestiges d'un autre temps , pleines de fils , de bouts de dentelles , de vieux mètres rubans ...

Parfois on y trouve une belle paire de ciseaux , une broche , des boutons....moi , je ne jette rien.

Des paniers en osier , des boites en fer blanc rouillées , des travailleuses un peu boiteuses...

J'achète toute ma mercerie comme ça...( un jour , je vous montrerai  ces beaux contenants , promis )

Ceci explique un peu l'étendue du capharnaüm...Mais en même temps , je crois que je n'aimerai pas un atelier tout bien rangé , classé , ordonné...Il y a un bazar pas possible là-haut , mais j'aime travailler dans cette atmosphère chaotique où l'on risque la chute de boites diverses , l'invasion de fils et rubans emmêlés , l'avalanche de boutons et les glissades sur de vieilles dentelles...:)

Bref.... dans ces boites il y a aussi...des piques-aiguilles !

DSC05660

Ils sont moins jolis , plus pratiques , on n'a pas peur de les utiliser...ils sont déjà tellement usés...

Impossible pour moi de les jeter...

Les ouvrir , c'est découvrir un peu les us et coutumes de leurs anciennes propriétaires...Et puis j'aime l'idée d'une sorte de filiation , d'un changement de main...pour que l'histoire ne s'arrête pas...

C'est à chaque fois  une petite fête...;)

DSC05661

Bon , vous aurez compris , que chez moi , on ne fouille pas les tiroirs à la recherche de l'AIGUILLE de la maison...;)

Esthétiques , pratiques , sans âge ou fraîchement confectionnés , des piques-épingles ,  il y en a pour tous MES goûts ...;)

DSC05662

 

Et vous ? comment se porte l' aiguille chez vous ?....     ;)

 

Pour Elias.

Posté par marie-victorine à 15:16 - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags :

15 mai 2019

Collections...

Chez moi , les collections ne prennent pas la poussière sur les étagères...

Elles sont intégrées à notre mode de vie , notre fonctionnement...

Les jolis vases ciselés des années 50  reçoivent les bouquets hebdomadaires ...

Les nappes à fleurs ou en dentelles tourbillonnent au gré de mes envies...

Et nous mangeons tous les jours dans du Digoin ;) ;)

DSC05644

ça fait des mois que je ne suis pas entrée dans un magasin d'articles de maison , de déco , de fringues......;)

Et croyez moi , ça fait du bien !!!

Mes lieux de perdition ont changé...maintenant c'est recyclerie , Emmaüs ...;)

Je donne une chance à ces objets laissés pour compte , parce qu'un peu ébréchés , un peu passés de mode , dépareillés...

DSC05642

Voici pour vous présenter ma vaisselle à l'ancienne , de jolies broderies de fleurs de Digoin...

Elles sont presque raccords avec les motifs de mes assiettes ...;)

DSC05627

Et vous ? vos collections sont-elles statiques ou font-elles partie de votre quotidien ? 

Sont-elles bien sages dans des vitrines ou continuent -elles d'être utilisées , lavées , parfois ébréchées ...?

Pour moi , vous connaissez la réponse ;) 

J'aime , que dis-je : j'adore depuis toujours les vieux objets...c'est une passion qui ne s'éteint pas , bien au contraire...je supporte de moins en moins le neuf , le fabriqué en millions d'exemplaires...Alors dès que je peux je file sauver des vieux trucs pour leur redonner une deuxième vie...;)

Je dois être une sorte de super-héros , non ?  ;) ;) ;) 

DSC05646

Bon j'espère que ce petit article un peu différent de d'habitude vous a plu...(j'ai l'impression d'être partie un peu dans tous les sens ....non ? )

Si je pars en digressions comme ça de temps en temps  , ça vous va ?

Ah , et merci pour vos petits mots d'encouragements sur le dernier message , qui remonte à.....ils m'ont fait beaucoup de bien , c'est décidé : je continue :) ;)

Pour Elias .

Posté par marie-victorine à 17:40 - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :

16 avril 2019

Sheep in the meadow....

C'est l'histoire d'une broderie achevée depuis fort longtemps...

A une époque où je brodais beaucoup de moutons...

Son format me posait des problèmes...pas de cadre adapté , trop de ouate pour en faire un coussin...

Bref , une fois brodée , elle a rejoint le club très fermé des " broderies jolies jolies , mais pas finies "...:)

DSC05619

Maintenant que j'arrive à coudre avec ma machine sans être en apnée , que j'arrive à maîtriser " la bête " , et que je suis devenue assez experte en fabrication de tote-bag...sa finition m'a enfin sautée aux yeux...

DSC05621

J'aime bien cette broderie : c'est bucolique et apaisant...

On sent bien qu'ils ne sont pas stressés ces charmants ovins...

Peu de chance qu'ils finissent en gigot de sept heures...;)

Ils grignotent le pré , en chantonnant toute la journée ...

La belle vie quoi...

DSC05617

Il me fallait juste trouver les tissus adéquats , et rehausser tout ça d'un beau galon vert pétant !

Comme j'étais un peu juste en tissu mauve , ce n'est pas un tote-bag d'épaules , c'est un tote-bag de bras ;)

Il se porte comme un petit sac à main...ça lui donne un air classe...;)

DSC05625

Dans le club très fermé des "broderies jolies jolies , mais pas finies " , il y a encore quelques belles pièces...

Comme je suis devenue un peu faignasse de l'aiguille à broder , j'en ai déjà une autre sur le feu...

Je vous montre ça très vite :)...........oui enfin pas tout de suite , tout de suite...il y a encore un peu de chauffage de matière grise avant...je ne vais pas toutes les monter en sac...je vais essayer de les décliner en différentes finitions...

Histoire de ne pas vous perdre...

Parce que , oui , ce blog n'est pas un foudre de guerre , oui , je perds plus d'abonnés que je n'en gagne , oui , au vu des statistiques ( qui ne sont pas mauvaises soit dit en passant )  , les commentaires ne sont pas légions...

Il faut du nouveau et du sensationnel (ah humm...) , à chaque publication...;)

Pas du réchauffé ou du déjà-vu...

ça se travaille un peu , ou alors on laisse tout tomber...j'y réfléchi parfois...bientôt 6 ans de blog...au passage ,merci aux fidèles et à leurs petits mots doux...Ce blog est comme moi , il évolue , change , le ton n'est plus le même...moins de jolies histoires , je ne sais plus trop faire ça...la vie s'est arrangée pour dompter (un peu ) mon insouciance , ma légèreté...Je fais au mieux pour ne pas arrêter ...

Bon j'arrête de chouiner ;) , cet endroit est un espace de liberté d'expression ; dites moi tout ce que vous avez sur le coeur !!! Avez-vous pensé à arrêter vous aussi ?

 

Pour Elias

 

 

 

 

 

Posté par marie-victorine à 17:37 - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags :