marie-victorine

01 janvier 2018

Voeux...

Comment aborder cette nouvelle année , alors que l'onde de choc de la précédente se répercute en un écho douloureux sur chaque évènement , date , fêtes ,sur nos actes , nos envies d'avancer que nous lâchons en route , notre sentiment d'isolement , notre douleur ?

Nous avons traversé ce dernier mois , tel un frêle esquif  pris dans une tempête , submergés de tristesse , de colère et de frustration ...

Le temps , nous dit-on , le temps adoucira le deuil...

Bon , ok , on va essayer d'y croire...

DSC04594

Imaginer ce qu'il adviendra tout au long de cette  année nouvelle est un exercice trop éreintant et qui fait peur...

Il faudrait arriver à mettre moins d'enjeu dans chacun de nos actes , s'alléger de nos remords et de notre tristesse...

Se laisser aller à croire en des projets qui rendraient notre vie plus douce...

Mais il y a toujours cette peur que quelque chose tourne mal , que le malheur rôde inlassablement autour de nous...

Il faut que nous redoublions d'efforts , que nous nous persuadions que nous pouvons franchir le seuil de cette année naissante avec dans nos bagages un peu de la Belle Vie...

DSC04595

Plutôt qu'une bonne année , je nous souhaite une année  plus douce et plus sereine...

Elle ne sera pas bonne , non , mais je l'espère moins cruelle ...

A vous aussi , amis virtuels , amis de la vraie vie , amis perdus , je vous souhaite une année la plus douce possible....

Que vos voeux se réalisent , qu'il ny ait pas trop d'embûches sur votre route....

Pas de tempête...

Juste des petits bonheurs ...

Et du calme...

DSC04593

 

Pour Elias...

Posté par marie-victorine à 11:04 - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags :


11 décembre 2017

ça peut pas faire de mal....

Allez , un peu de lecture , ça peut pas faire de mal...même si c'est pas du très léger et désinvolte...;)

Ce livre fut un coup de coeur et a déclenché l'achat d'un autre livre , qui à son tour fut un coup de coeur....vous suivez ? ;)

Ne pas se fier à la couverture rose/fushia moche , qui pourrait le placer dans une catégorie qui n'est pas la sienne , (les mystères et les goûts parfois douteux des rééditions...)

Non , ce livre a reçu le prix Pulitzer en 1935...ça remonte à loin , mais c'est pas grave quand c'est bien...

Le thème en est la Grande Dépression , qui a ravagé l'Amérique , la Crise de 1929 et les années de misère qui en découlent. Josephine Johnson nous décrit la lente destruction d'une famille de fermiers , endettés , affamés , les années de sécheresse , les tempêtes de poussière ...

Je vous laisse découvrir le style poétique et musical de cette très jeune femme de 24 ans dont le livre a été salué comme une oeuvre majeure de la littérature de la Grande Dépression.

A ranger à côté de Steinbeck et "ses raisins de la colère"...

20171211_092012

Du coup , voilà mon deuxième coup de coeur ;)

c'est un gros (très gros) recueil de témoignages . Studs Terkel (journaliste) y a transcrit les souvenirs de ceux qui ont traversé la Crise et la Grande Dépression qui a suivi.La façon dont ils ont survécu , et l'incidence que cette crise a eu sur eux et leur famille jusqu'à nos jours...

Du Crash , en passant par les luttes syndicales , les grèves ,la misère , les déplacements des migrants , la vie si difficile des fermiers , vous saurez tout sur cette période noire de l'Amérique.

Il y a aussi les très belles photographies de Dorothea Lange , qui a immortalisé les visages et les paysages de cette époque avec une très grande sensibilité et une grande justesse.

20171211_092028

Du coup , en farfouillant dans ma bibliothèque , j'ai retrouvé ce recueil de photographies de Walker Evans , traitant lui aussi de ce thème.

 Je ne sais plus quand je l'ai acheté , peut-être après avoir lu Steinbeck ...:)

20171211_092047

 

Voilà voilà...:)

Merci à celles et ceux qui passeront par là , et bonne lecture , quoi que vous lisiez !!!!!

 

 

Posté par marie-victorine à 18:11 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

21 novembre 2017

Retour aux sources...

 

Si parfois je m'égare ( avec plaisir ) du côté des créatrices françaises , mon coeur de brodeuse appartient au style "primitives" des américaines ....;)


DSC04550

J'aime ce côté un peu rude et dépouillé qui le caractérise...

Austère ? ...

Cette broderie là , ne respire pas la joie de vivre , c'est certain ...;)

DSC04551

Maison gigantesque et lugubre , chemin inachevé , cheval qui galope pour échapper à quoi ?

Je lui trouve un petit air de "maison Usher" , elle illustrerait à merveille cette nouvelle d'Edgar Allan Poe...;)

DSC04552

Allez , une maison de plus à ajouter à ma très grande collection...

Je ne sais pas pourquoi j'aime tellement aligner les petits points , comme de minuscules briques , je crois que j'ai raté ma vocation : j'aurai dû être maçon ...;)

DSC04553

Cette petite broderie s'intitule : " pine tree farm" ,et sa créatrice est Stacy Nash Primitives...

Quand à moi , je vais aller chercher briques et mortier , les fils de ma nouvelle construction ...;)

 

Pour Elias.

Posté par marie-victorine à 16:30 - Commentaires [13] - Permalien [#]

03 novembre 2017

Sorcières...

J'ai sciemment laissé passé , Halloween et mon anniversaire , binome inséparable , parce que cette année , mon coeur et mon esprit n'était pas à la fête...

Maintenant que les citrouilles mijotent pour la soupe , que les toiles d'araignées et leurs charmantes compagnes gisent au fond des poubelles , que les costumes qui font peur sont rangés pour une longue année , et surtout , avant que le Vieux Barbu et son cortège enguirlandé n'occupe toute la place...j'avais très envie de vous montrer mes petites sorcières...;)

DSC04523

Ces charmantes jeunes femmes se sont invitées sur ma toile , pendant ce drôle d'été aux avant-goûts d'automne...

Dans le jardin , sous le vent un peu frisquet et dans le tourbillon des feuilles arrachées par la sécheresse , l'illusion était presque là..

DSC04525

Que concocte cette petite sorcière dans son chaudron ?

Un poison mortel pour son pire ennemi ?

Un filtre d'amour pour l'élu de son coeur ?

Je n'ai pas la réponse...espérons seulement qu'elle lave bien l'ustensile entre deux potions ...;)

DSC04532

Sur les pierres du jardin , elles prennent la pose , en compagnie de leurs inséparables compagnons : chats noirs et corbeaux , et d'un improbable mouton , embriguadé pour l'occasion ...

Elles se chuchotent des secrets , des formules magiques , mais pas de panique ! sous leurs chapeaux pointus il n'y a pas de malice , ce sont de gentilles sorcières!

DSC04534

Il est temps de les remiser elles aussi , elles vont rejoindre leurs soeurs , au chaud dans l'atelier , monstrueux capharnaüm , rempli d'hommages brodés aux Halloween passés....( et sûrement rempli aussi de belles araignées ! beurk! )....;)

DSC04543

 

Pour Elias.

Posté par marie-victorine à 07:43 - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :

21 octobre 2017

ça peut pas faire de mal ...(spécial zombies et fin du monde).....

Nous voici déjà à plus de la moitié du mois , il était temps que je vous concocte un petit "ça ne peut pas faire de mal" , un peu spécial , mais adapté à la réputation du  mois d'Octobre ...

Voici une liste ( non exhaustive ) de bouquins qui font peur , rire jaune, donne envie de remplir le sous-sol ou l'arrière cuisine de denrées , et qui vous empêchent de laisser un pied traîner hors du lit pendant la nuit...

Allez on y va...

DSC04508

Pour les fans de zombies , et de "the walking dead" ,(entre autre) ,et aussi  parce que je crois avoir vu une grande partie de la cinématographie du genre, du meilleur au pire ;) , je ne pouvais pas ne pas vous inciter à lire "le guide de survie en territoire zombie" de Max Brooks ( fils de Mel ) ,il fourmille de trucs et astuces pour sauver votre peau en cas d'invasion,....à garder précieusement!

"World War Z" , toujours de Max Brooks (toujours fils de Mel ) , est un recueil de témoignages des survivants de l'Apocalypse...passionnant !

DSC04506

"La route" ,  de Cormac Mc Carthy ,c'est du sérieux.

Là , t'as pas du tout envie de rire...

Dans un monde dévasté , un père et son fils errent sur une route . Ils affrontent le froid , la faim , et la peur des Autres , dans ce monde où ce qui reste de l'humanité est retourné à la barbarie...

Superbe livre.

DSC04512

Avec Richard Matheson , on va faire un petit tour chez les vampires ;)

"Je suis une légende" , raconte le cauchemar de chaque nuit pour le dernier homme , ultime survivant d'une espèce désormais légendaire...

Une merveille du genre...

DSC04511

Allez pour finir quelques titres

Jean-Marc Ligny : "exodes " (réchauffement climatique , sécheresse , et déplacement de hordes humaines...)

Alex Scarrow : "la théorie des dominos" : (attentats sur les réserves pétrolières , effondrement des marchés , restriction , ...le scénario apocalyptique est en marche...

Pierre Bordage : "les derniers hommes" :  (pollutions nucléaires et génétiques , tribus qui se font la guerre pour les dernières ressources encore intactes ...)

William r. Forstchen : "une seconde après" : ( plus d'electricité , de portable , et des denrées qui s'amenuisent à vitesse grand v....le pays , paralysé , s'enfonce dans le chaos , la violence et la famine...)

Voilà , voilà .....;)

Ah je vous avais dit que c'était du lourd.....pour celles (et ceux ? ) qui ont lu jusqu'au bout , un grand Merci !

bonne lecture , quoi que vous lisiez ;) ;)

 

Posté par marie-victorine à 14:49 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :


11 octobre 2017

Symboles...

Au cours du mois glacial où nous avons subi la perte incommensurable de l'Enfant , l'armoire au fond du jardin , s'est écroulée sur elle même...

Comme Incapable elle aussi de tenir debout et d'affronter cette vie si cruelle...

Au milieu des débris , j'ai retrouvé ces petits casiers , rugueux , patinés par les intempéries ...

Posés ailleurs , je les ai oublié...

DSC04495

En ce mois d'Octobre cher à mon coeur , ils sont entrés chez moi...

Comme une promesse de jours meilleurs ...

La vie peut-elle être cruelle plusieurs fois ?

J'essaie de me persuader que non...

DSC04503

J'y installe les symboles de la Belle Vie d'Elias...

Mes mains sont les outils de mon cerveau enfiévré...

Je façonne , j'assemble des petits riens , des petites choses inutiles , mais qui forment un grand Tout...

DSC04484

J'y dépose mes rêves et mes espoirs d'une vie différente...

J'y mets mes attentes et mes désirs...

DSC04493

J'attends que la vie me fasse un cadeau...

Qu'elle me dise qu'elle m'aime encore un peu...

DSC04504

En attendant , je rempli les casiers  de petits bouts de moi, de petits symboles ,pour que ma vie soit plus douce...

 

à Elias.

Posté par marie-victorine à 18:38 - Commentaires [1] - Permalien [#]

05 octobre 2017

ça peut pas faire de mal....( chronique littéraire )...

Et oui , je suis obligée d'écrire que "ça peut pas faire de mal " est ma chronique littéraire , parce qu'elle est enfouie tellement loin dans le temps , que plus personne ne s'en souvient....

Ce n'est pas faute de ne plus lire , bien au contraire...

aujourd'hui , je veux partager avec vous mon coup de coeur pour ce livre là

DSC04480

Le monde a changé. Plus d'électricité , plus d'essence, la civilisation telle que nous la connaissons , celle de tous les excès ,s'effondre sur elle même...

Dans une forêt , deux soeurs ,uniques survivantes d'une famille unie , tente de survivre dans leur maison isolée. D'abord en vivant sur les vestiges de la société de surconsommation , en attendant le retour du monde moderne et "civilisé".

Mais il faut se rendre à l'évidence , ce monde là ne reviendra pas.

Alors  il va falloir grandir et affronter la forêt ,  lui faire confiance , et apprendre le secret de ses inépuisables richesses.

Il faut aussi se battre , défendre son territoire et sa vie du plus grand des prédateurs : l'homme.

DSC04478

Je suis une lectrice exigeante , voire chiante...

Je ne laisse pas de place aux écritures hasardeuses , qui hélas sont monnaie courante par les temps qui courent. La fluidité du style de Jean Hegland (c'est une femme) , m'a éblouit et n'a pas  souffert d'une traduction approximative. C'est beau , ça me plaît ;)

Celles (et ceux?) qui ont suivi mes chroniques  , connaissent mon amour immodéré pour la litterature américaine : (Steinbeck , Faulkner , Caldwell...) et pour mon maître vénéré :Ray Bradbury.Pour les grands classiques de la litterature russe , et en règle générale , pour tous les vieux bouquins d'avant la première moitié du siècle dernier....;) ;)

Tout cela est assez classieux , mais j'ai aussi un côté obscur , que je cultive avec délice ;)

Je ne vous ai jamais parlé dans cette chronique de ma passion pour les romans post-apocalyptiques , les zombies , les mondes perdus , où tout va très très très  mal ...non?   Bizarre...;)

En ce mois d'Octobre débutant , propice aux histoires qui font peur , promis , aux alentours du 31 , je vous fais une liste des horreurs...;)

 

 

Posté par marie-victorine à 08:15 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :

20 septembre 2017

Une reine en son jardin...

Elle a ceint ses cheveux d'une couronne...

Les pieds dans la rosée de Septembre , elle inspecte ses sujets...

DSC04457

Le vent frais lui rosit les joues...

Sa robe a la couleur d'un ciel d'orage...

DSC04459

Pour elle , la nature est généreuse...

Elle pose à ses pieds les offrandes de l'automne...

DSC04467

Comme une reine en son jardin ,

Elle gère l'ordre et le chaos...

DSC04468

Elle gouverne son minuscule royaume ...

Elle signe des actes de paix entre les chênes centenaires et les giroflées...

Elle calme les ardeurs invasives des cucurbitacées...

Elle écoute les doléances des oiseaux...

Elle apaise les fleurs de l'été qui se fanent...

Comme une reine en son jardin...

 

Cette jolie grille appartient à Brenda Gervais , elle s'intitule "Queen of harvest" .

Elle était accompagnée d'une petite phrase à la connotation un peu trop "bondieuserie" à mon goût...comme lui et moi on est fâchés depuis très très très longtemps , à la place , j'ai brodé des petites fleurs ...;)

Pour Elias.

 

Posté par marie-victorine à 07:57 - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags :

06 septembre 2017

Mi-saison...

C'est la fin de l'été...

Le moment où l'automne s'installe...

DSC04433

C'est l'instant où la brise légère se transforme en vent frais...

DSC04435

Où les fleurs de l'été s'abandonnent ...

Où les roses éclatants se piquent de couleurs fanées...

DSC04440

Cette année , l'été ne livre pas bataille...

Il se laisse emporter dans le tourbillon des feuilles mortes ...

DSC04443

 C'est la mi-saison , le moment des changements subtils mais bien réels...

Le moment où deux saisons se rencontrent ...

Le moment où passé et présent se mélangent...

Le bon moment pour sortir de la chrysalide de douleur et renaître à la vie....

 

Pour Elias.

 

Posté par marie-victorine à 17:28 - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags :

23 août 2017

Comme un air slave...

Longtemps j'ai cru que cette petite scène chaperonnesque , maintes fois aperçue pendant mes longues pérégrinations sur Pinterest , venait de la lointaine Russie...

Son air rétro et naïf , je le pensais tout droit sorti de la moitié du siècle dernier...

Je lui trouvais un petit air slave ...( malgré la petite phrase en anglais)...

J'etais très loin de la réalité...

20170823_184204

En poussant un peu mes recherches , j'ai eu la surprise de découvrir que sa créatrice est japonaise et contemporaine !

Je crois que mon imagination est un peu trop débordante ;)

20170823_183948

Qu'importe , je joue le jeu jusqu'au bout...

Slave elle est , slave elle  restera...

Je l'habille d'un beau galon , un ruban ancien lui sert d'accroche...

Et elle aura pour compagnie , quelques unes de mes poupées russes...

Juste pour le folklore...

20170823_183941

Je pense qu'elle s'est résignée à sa métamorphose...

Petite japonaise devenue russe...

Pour ne pas contrarier l'esprit tortueux de celle qui l'a brodé...

Elle a même plutôt l'air satisfaite de son sort , qu'en pensez-vous ?

20170823_184341

La créatrice s'appelle Kyoko Maruoka , le galon est une création d'Odile Bailloeul.

Il n'est pas facile pour moi , de reprendre ma plume légère , mes petites histoires de brodeuse , mais je me force à le faire et j'y trouve quand même du réconfort...

Elias l'aurait voulu ainsi ...que sa Grand-Maman retrouve l'envie...Je le sais , je le ressent...

Merci à toutes pour votre soutien , vos petits mots sur le blog ou en privé , tant pis pour celles qui se sont désabonnées , j'aurai voulu leur dire que la tristesse et le deuil ne sont pas contagieux , que ces six moix passés ont été les plus tristes , les plus ténébreux de toute ma vie...qu'écrire des mots d'amour à mon petit-fils et les partager était une des nombreuses étapes de mon deuil...certains , certaines préfèrent ignorer , c'est sûrement plus facile comme ça...

Je vais revenir sur vos blogs , retrouver l'envie de vous laisser des petits mots...j'ai tout suivi , tout lu , pendant cette année , lectrice silencieuse mais toujours là...

Chacune de mes histoires sera dédiée à l'Enfant Eternel qu'est devenu Elias .

Merci .

Pour Elias.

 

Posté par marie-victorine à 23:21 - Commentaires [21] - Permalien [#]